Le jour où nous sommes devenus voisins de palier....

Publié le par Viscountess Sheshire Kitten

Une semaine qu'on en parle dans les média, impossible de ne pas s'en souvenir...

Impossible tout court même sans ce rappel permanent...

C'est devenu presque banal, tout les 11 septembre de dire que chacun se souviens où il était et ce qu'il faisait ce jour là...

N'empêche...

Ce jour là, la terre est devenue réellement un village et les Etats-unis, notre voisin de palier...

Je suis comme tout le monde, j'écoute les infos, parfois très concernée, la plupart du temps d'une oreille distraite qui attrape ce qu'elle peut au passage... Et depuis hier, ça me chatouille le neurone...

Pourquoi, 10 ans après, on se sent encore tellement concernés?

Pourquoi, il y a 10 ans, ça nous a tellement touchés?

Parce que après tout, comme disent les cyniques et d'autres aussi "que sont 3000 personnes à coté de tout ceux qui meurent chaque jour, que ce soit de malnutrition (je fais dans le politiquement correct, t'as vu??? je dis malnutrition au lieu de faim... shame on me!), de soif, de maladie, dans des conflits divers et que sais je encore?".

Et dans un sens, ils n'ont pas tort....

J'ai eu MA révélation ce matin en me réveillant... 

Je dis MA avec un M et A parce que c'est la mienne à moi, et que ce n'est peut être pas la votre....

Ce qui à fait la différence, il y a 10 ans, entre cet évènement et les 3000 morts qui s'en sont suivies et les millions du même jours, c'est que je l'ai vécu en direct... 

Par ma fenêtre pour ainsi dire...

Quand vous voyez, quand je vois... l'enfant qui meurt de faim sur une photo de papier glacé, c'est une photo... quand je le vois dans un reportage à la télé, il est (je m'excuse d'avance de ce que je vais dire, c'est atroce et j'en ai les larmes aux yeux de devoir l'écrire, mais ne pas le faire serait mentir et maintenant que je suis engagée dans ma phrase, je n'ai pas d'autre choix que de la terminer)... il est disais je, l'acteur improbable d'un programme télé ingurgité à la hâte entre 2 pages de pub et l'écran de mon pc... (je vous avez prévenu...)

Il y a 10 ans, quand je regardais l'écran de ma télé, c'était comme si je regardais par ma fenêtre...

Comme quand vous passez à coté d'un accident et que vous ralentissez pour regarder...

On sait que c'est vrai, on sait que ça pourrait être nous....

Et on ne peut pas s'empêcher de regarder...

Pour se rassurer peut être...

Se dire qu'on est encore en vie et que tout va bien...

Il y a 10 ans, je regardais la télé sur mon canapé, sans pouvoir détacher les yeux de mon écran, tout s'était arrété et la seule chose à laquelle je pensais, c'était aux personnes qui étaient dans les bâtiments, à l'horreur qu'elles devaient vivre, et à celle que vivait leurs familles.

Je savais que c'était vrai, ça se déroulait en direct, ce n'était pas un reportage filmé auparavant, c'était mes voisins, c'était par ma fenêtre...

On se croyait à l'abri et on découvrait que nous étions vulnérables, que notre voisin était vulnérable...

Que la guerre et la violence, ce n'était pas que pour "les zones à risques", qu'elle pouvait surgir de nul part et frapper comme ça...

Qu'une "bombe" pouvait tomber sur des gens comme moi, qui vivent dans un pays en paix, plutôt riche et dans lequel on vit bien...

Je pense que c'est ça qui a fait toute la différence et qui la fait encore...

Parce que mine de rien, devant les infos tout à l'heure, les larmes ont coulées toutes seules devant les images de la commémoration...

.

.

.

Pour finir, je voudrais juste vous diriger vers un des blogs du photographe américain Steve McCurry, célèbre pour la photographie d'une jeune afghane dans le national geographic, et qui a posté quelques une de ses photos pour ce 10ème "anniversaire".

http://stevemccurry.files.wordpress.com/2011/09/usa-10084ns.jpg?w=404&h=600

Juste un clic sur la photo pour y accéder...

Et parce que malgré les horreurs que j'ai écris plus haut, j'agis aussi avec eux, je vous donne un lien qui sera bien utile à l'enfant qui meurt de faim et sur lequel on n'ose pas poser un regard...

http://www.unicef.fr/sites/default/themes/uniweb/images/custom/uniweb_logo.gif

Les petits ruisseaux font les grandes rivières et chaque euro versé est précieux...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Azoline 12/09/2011 10:19


Tes mots mêmes m'ont donné la chair de poule…sensible à ce que tu dis et propose comme lecture de l'histoire. Hier en atelier toute la journée loin des média je n'ai pas revu… mais j'y ai pensé et
je me suis posé aussi cette question.


jubama 11/09/2011 22:50


Bravo, bravo !!! c'est exactement ce que je pense, et tu as trouvé les mots pour le dire !!!
Franchement je suis gazée...MERCI !!!