La vie ne m'apprend rien....

Publié le par Viscountess Sheshire Kitten

Ou plutôt si...

Elle m'apprend plein de choses mais je ne les retiens pas...

C'est pour ça que je me promène dans la vie avec des plaies à l'âme, au coeur et un pléäde de couteaux plantés dans le dos et que même, ça pique!

Il y a un adage qui dit "on choisi ses amis pas sa famille",

Moi j'ai de la chance, j'ai une famille que certe, je n'ai pas choisi, mais qui est formidable. Des parents que j'adore, que j'aime au delà des mots, un frère et deux soeurs avec lesquels j'ai eu des rapports de fratrie.... tantôt on s'aime, tantôt on s'aime plus pendant l'enfance, l'adolescence et puis avec lesquels, une fois adulte, une relation d'amour s'installe. En gros, j'ai un frère et des soeurs que j'adore...

Voui voui, tout les 3 de l'autre coté, je vous aimes

Des neveux, des nièces formidables que j'aime, que j'ai plaisir à retrouver, à voir grandir, devenir des hommes (et un jour, des femmes) biens.

Et je ne parle pas de la famille que j'ai fondée, de l'homme que j'ai épousé, après lequel je râle tout le temps mais que je l'aime quand même et des 2 enfants magnifiques pour lesquels je donnerais ma vie.

Ma famille, je ne l'ai pas choisie, mais je l'aime au delà de tout.

Et puis il y a les ami(e)s....

Ces personnes qui croisent ta route un jour, par hasard... ou pas d'ailleurs. Celles là tu les choisis, et parfois tu te plante, gravement. Je pense l'avoir vécu plus souvent qu'à mon tour mais la vie ne m'apprend rien et j'y retourne... encore et toujours...

Et dans le lot des ces personnes, il y en a quelques unes qui se révèlent véritablement des amies. Qui présentent à tout moment, sans le savoir te soutiennent, t'aident à vivre et à avancer

Qui se gardent de te juger, qui t'écoutent, pleurent et rient avec toi...

Qui sont là quand un poignard vient s'ajouter à ceux qu'on t'a déjà planté dans le dos...

Ces amies là sont précieuses au delà des mots. Elles sont rares et je ne les en aimes que plus.

Sans le savoir, elles m'ont sauvés la vie plus d'une fois, par un mot, un geste....

C'est à Elles que j'écris aujourd'hui pour les remercier, leur dire combien je les aimes de m'accepter telle que je suis, d'accepter de me préter une épaule pour pleurer sans forcément savoir le pourquoi de ces pleurs, de cette peine qui m'écrase, qui me brise, qui me broie...

D'être avec ma Famille, les piliers qui me tiennent debout.

Ce sont des peronnes rares et belles, elles sont peu nombreuses mais elles sont là.

Ma soeur de coeur, Pascale, ma Gly, malgré les centaines de Km qui nous séparent, le téléphone, internet nous rapprochent quasiment tout les jours. Combien d'heures avont nous passés à se soutenir mutuellement, à rire, à s'inventer des situations, à papoter.... Ma Gly, tu est ma soeur de coeur et je t'aime profondément. Pour moi, tu est d'une importance capitale, tu est arrivé dans ma vie par hasard, par un forum.... Après avoir vu le couteau que je venais de recevoir et qui vibrait encore... Notre amitié n'est pas que virtuelle et je suis fière de pouvoir dire que tu est ma 3ème soeur.

Ludmilla.... qui ne dira jamais son véritable prénom, petite souris qui ne veut pas être reconnue. Mon Amie au grand coeur, si fragile pourtant, qui malgré tes propres soucis, tes propres épreuves, est à mes cotés, toujours! On se retrouve pour un thé entre rires et larmes. Tu pourrais être ma 4ème soeur, ma soeur ainée, la raisonnable, toujours de bons conseils. Me relevant quand je suis en miettes. Je pense à toi dans l'épreuve que tu vis, je sais que je te verrais aujourd'hui et ça me réchauffe déjà le coeur.

Céline... Ah ma Céline, Entre le tu et le vous, depuis le temps, nous n'avons pas encore choisies. D'employeur vous/tu est devenu mon amie, J'ai vu grandir tes enfants, naitre les dernier. Toujours là, soucieuse de ce que je peux ressentir.... Une porte toujours ouverte pour moi, pour rire ou pleurer ou juste boire un thé, papoter... Tellement plus lucide que je ne le suis, tellement plus sage que moi... Avec Toi/vous, j'ai l'impression d'avoir une grande soeur plus jeune que moi..... celle qui m'ouvre les yeux sur un monde que je vois avec des lunettes roses, un monde dans lequel rien ne pourrais m'arriver, qui me rapelle les couteaux plantés dans mon dos, ceux qui y sont depuis tellement longtemps que je les ai oublié malgré la douleur et que sans ce rappel, presque j'irais en chercher d'autres à me mettre dans le dos.... 

Joëlle... on ne se voit que peut mais je te sais pas loin. Presque le même age à 2 jours près. Celle qui vient me dire "allez, viens... aujourd'hui, je t'emmène voir 1000 merveilles dans le village d'à coté ou à 200km", qui m'appelle et m'invite a passer un après-midi créative qui me sort de la torpeur dans laquelle je m'enferme.

Et puis, celle qui si loin de moi, m'envoie un jour un mail, Paisible... Ma belle Paisible, si sage, qui s'inquiète pour moi. D'un mot je me suis trahie et elle vient me panser les plaies. Mettre du baume sur mon coeur blessé (un p'tit coup de pied au cul au passage aussi!  mais c'est pour mon bien heing?) 

Vous toutes, vous êtes un trésor précieux, unique. Et dans les temps difficiles que je vis, vous êtes l'air qui m'aide à respirer, Je vous sais fidèles et aimantes. Vous êtes dans mon coeur à chaque instant. 

Et puis puisque la vie ne m'apprend rien, des "amies", j'en rencontrerais certainement d'autres.... Peut être qu'elles viendront s'ajouter à ce groupe restreint. Peut être pas, peut être qu'après les avoir considérer comme des amies et peut être même comme des membres de ma famille, comme des soeurs, rajouteront-elles un couteau avec les autres, Parce que parfois, les amies, c'est comme ça.... c'est pas des amies pour de vrai....

Et moi je suis fière et heureuse de ne compter que peu d'amies mais de savoir que mon dos n'a rien à craindre d'elles. 

Je vous aime les filles et je vous offre....

COEUR.jpg

Un petit coeur rencontré dans la rue... un petit coeur pas parfait, un peu rugeux mais sincère et tenace.

Comme la vie... comme nous.

Ce petit coeur que n'auront jamais les planteurs de couteaux dans le dos... parce qu'au delà de leur hypocrisie, de leur méchanceté, de leur lacheté.... pour eux, je n'ai que mépris.... et haine aussi parfois!

 

Et puis juste pour le plaisir des oreilles, celui qui l'a dit en premier que la vie ne lui apprend rien....

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Gazouillages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joëlle Coeur de campagne 22/03/2013 21:38

au moins 3 kleenex mouillés de mes larmes, c'est malin ! Je suis très touchée et fière d'être dans cette liste d'amies fidèles, et je hais avec toi les méchants qui te plantent des couteaux dans le
dos. Tu es si formidable et fragile à la fois, je n'ai qu'un regret, c'est de ne pas pouvoir me rendre plus disponible et partager encore plus de choses. Big bisous très très très affectueux.

Azoline 22/03/2013 12:00

Emouvante déclaration… d'autant que je “connais“ par la voie de leur voix au téléphone certaines des personnes qui te sont si proches. Quand tu décide d'écrire ton cœur c'est toujours très
émouvant, je le lis à chaque fois… des petites bulles de positif pour toi je t'envois.

Marie-Aimée 22/03/2013 11:20

c'est très beau

jubama 22/03/2013 11:20

une jolie déclaration d'amitié !!!