C'est pas ça que je voulais faire...

Publié le par Viscountess Sheshire Kitten

Je vais vous dire la vérité...

Assistante maternelle, c'est pas ça que je voulais faire au départ...

Quelle petite fille veut être assistante maternelle franchement?

Vous?... ou bien vous???

Non hein....

Quand j'étais petite, au départ, je voulais être vétérinaire, puis après j'ai voulu être savante, plongeur sous-marin sur la Calypso avec Cousteau et son bonnet rouge (mais je savais pas que j'avais le mal de mer à l'époque encore...), après, j'ai voulu être routière, prof de bio et puis prof d'anglais aussi et puis grand reporter aussi... (voui, toi au fond, tu peux regarder mes pantoufles et mes bourrelets et te marrer, n'empêche que c'est vrai!), après, j'ai voulu être fleuriste aussi et avoir mon magasin à moi et puis en vrai, ben je suis devenue caissière et quand j'ai été maman, j'ai pris le poste du décorateur de l'hyper où je travaillais, jusqu'à ce que je déménage en Normandie (là où le ciel est gris avec plein de pluie tout le temps et des normands partout... même mon fils, il est normand de naissance d'ailleurs!).

Là, je suis devenue chomeuse puis mère de famille au foyer en congé parental et ménagère de moins de 50 ans...

Quand j'ai fini d'être mère en congé parental et qu'il a fallut que je retravaille, j'ai trouvé une place dans le commerce et mes enfants ont été très malheureux parce qu'ils ne m'avaient jamais quitté comme ça dans la journée et que récupérer une maman fatiguée par sa journée après 19h, 4 soirs par semaine c'était pas rigolo. En plus, ça tombait bien parce que, même si j'aimais bien voir les gens et papoter avec eux, je ne m'entendais pas avec mes boss et j'ai fini par négocier mon licenciement.... 

Et je suis redevenue chomeuse culpabilisée à mort d'avoir abandonnée sa couvée...

Et là, j'ai décidé de garder les enfants des autres....

Parce qu'en vrai, j'en voulais un 3ème mais que Chéri ne voulait pas et que finalement c'est lui qui avait raison...

Et que ça me permettait de rester avec mes nains de jardin à moi tout en travaillant et en ramenant un salaire...

Mon premier petit, il s'appelait Martin, je ne l'ai pas gardé longtemps parce qu'ils ont déménagés et je ne les ais plus revus du tout du tout.... En même temps, il y a eu Sarah que j'ai gardé pendant..... pffffff un moment.... le jour où j'ai déménagé pour la Savoie, avec sa maman, on était en larmes dans ma cuisine, on a gardé un peu le contact, je sais qu'elle a une petite soeur et puis la vie a continuée et on s'est perdues de vue.

Elle va avoir 11 ans cette année.... c'est un bébé de l'an 2000.

Après je suis arrivée ici et on m'a confié d'autres bébés.... qui ont déménagés... 

ou alors c'est moi qui ai déménagé...

ou alors, ça n'a pas marché entre les parents et moi....

parce que ça aussi ça compte....

Et puis dans toutes ces familles dont j'ai accueilli et chéri les enfants, certaines sont sorties du "lot".

Une en particulier... 

Une maman et ses 2 petits lapins...

Une maman qui au fil des ans est passé du statut d'employeur à celui d'amie....

Et ses 2 petits lapins qui sont chez moi comme chez eux.... reprenant leurs petites habitudes dès qu'ils reviennent ici...

J'y ai longuement pensé hier...

Après avoir été appelé à 6h00 du matin pour être là au réveil des petits lapins pendant que leur petite soeur pointait le bout de son nez.

Après avoir été là au réveil du plus jeune et lui avoir expliqué que "Maman est à l'hôpital, ta petite soeur est en train d'arriver, ce soir tu sera un grand frère" et avoir vu son grand sourire illuminer son visage.

Après être rentrés tout les 3 pour 8h parce que "les filles vont arriver", être allés chercher les journaux tous ensemble en papotant de plein de choses mais surtout du bébé qui arrivait, après avoir fait une halte au toboggan, mais pas longtemps parce que il fait vraiment trop chaud dehors et que 2 petits lapins brûlent d'envie d'aller voir Papie pour lui annoncer la bonne nouvelle (qu'il sait déjà mais c'est mieux quand c'est les petits lapins qui l'annoncent!)

J'y ai pensé après que tout le monde soit parti, avant midi...

Pendant que la puce venait au monde

J'ai repensé à tout ces petits bouts d'humain que j'ai vu tout petits petits, que j'ai connu alors qu'ils n'étaient même pas encore né, quand ils étaient au chaud dans le ventre de Maman. A tout cet amour inconditionnel qu'ils me donne, à cette confiance qu'ils ont en moi, aux relations que j'ai avec leurs parents, avec leur famille... J'ai repensé à tout ces fou-rires et ces larmes essuyées, ces nez mouchés, ces mots d'enfants qui nous font hurler de rire... aux colères aussi, de celles qui vous rendent folle tellement elles sont fortes et foudroyantes. J'ai repensé à tout ceux qui m'ont quittés pour d'autres contrées plus verdoyantes ou simplement parce que, Christine, des fois, Papa et Maman ne la supportent pas et qu'ils préfèrent aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte (je ne critique pas hein, j'avoue être parfois peu supportable et avoir moi même envie de me claque la porte au nez et puis finalement je me réconcilie avec moi même et tout va pour le mieux... l'avantage de vivre avec soi même en permanence, c'est qu'à la longue on ne peut plus se quitter.....)

Bref.... où en suis-je?..... ah oui, j'ai repensé aux couches pleines et aux petits renvois odorants et puis aux gros-calins.... J'y ai pensé toute la journée pendant que cette petite puce arrivait.

Et puis à la fin de la journée, la maman m'a téléphoné pour me donner des nouvelles, me raconter les douleurs et puis l'émerveillement, le sien, celui du papa tout neuf et des grands frères.... et puis me remercier d'avoir été là le matin (ben non c'est normal, on est amies.... oui mais quand même.... allez y, non après vous, je n'en ferais rien ) et me demander de passer demain ou vendredi parce que ça lui ferait plaisir.... 

"Oui moi aussi, mais je ne veux pas déranger, il y a des moments qu'on a envie de vivre entre nous, en famille, son homme, ses enfants et la nouvelle venue"

et m'entendre dire

"Oui mais vous aussi vous faites partie de la famille"

Sentir la gorge se nouer et les larmes couler, parce que même si on me l'a déjà dis plusieurs fois, ça prends à ce moment là une dimension complètement différente.

Alors, ben oui, assistante maternelle, c'est pas ce que j'avais prévue de faire, aucune petite fille n'y pense quand elle se projette plus tard....

Mais finalement, ben je crois que le métier m'a choisi et que rien que pour des moments comme ceux là, je ne le regrette pas....

Oui, je rale après une colère ou une couche qui a coulé....

Mais les rocalins et les bisous, et l'amitié (l'amitié vraie je veux dire, pas celle là....) et ben c'est un des avantages auxquels je ne renoncerais pas.... auxquels je ne veux pas renoncer...

Parce qu'à mes yeux, ce sont des moments précieux.... 

holding hands 7103501 by stockproject1-d39utwi

crédits photo Stockproject1 sur DeviantArt

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans La vie est belle

Commenter cet article

isabelle 17/06/2011 12:55


ben voila , tu m'as fait pleurer
bises tu dois etre une merveilleuse nounou !!!
zabelle :)


Viscountess Sheshire Kitten 20/06/2011 23:01



meuh non, faut pas pleurer!!!!!  des fois c'est des petits monstres et je mords.... gniark!!!


 



coeurdecampagne 17/06/2011 12:02


Quelle belle histoire vraie, on sent une belle amitié authentique et sincère. Bisous


Viscountess Sheshire Kitten 20/06/2011 23:02



ah voui..... je les aime tous très fort!


 



jubama 17/06/2011 05:59


joli témoignage d'amitié !
Bonne journée !


Viscountess Sheshire Kitten 20/06/2011 23:02



MErci!