La ronde égoïste.... En manque d'inspiration...

Publié le par Viscountess Sheshire Kitten

Dans l'épisode n°4, l'héroïne tentais de faire croire à tout le monde que si elle recueille et garde précieusement tout ce qu'elle trouve, c'est parcequ'elle en aura un jour besoin.... Cette semaine... aïe aïe aïe!!!! sujet douloureux si il en est...

Nous somme le mardi 11 novembre, le sujet n°11 est donné

Quand ça va mal, quand on n'a plus d'inspiration..., que tout n'est pas rose...

- vous pleurez un bon coup, vous serrez les dents, vous en parlez, vous allez marcher, vous claquez de l'argent, vous mangez, vous buvez, vous rangez...
- vous créez un mini-espace de paix avec bougies, parfums, bain...
- vous créez (écriture, patouille, musique)
- vous appelez maman, belle-maman... (ben voui, ça arrive !!!)
- vous allez voir les copines, voir leurs blogs

Quand ça va mal, je voudrais être morte.... Ben voui, pas morte en vrai, mais morte... ne plus rien ressentir, tout oublier, m'oublier.... alors je dors.... je dors à en être crevée encore plus, je dors à en tomber de fatigue, je dors à m'en faire mal à la tête, à l'âme et au corps. Je ne fais plus rien, je m'installe au creux de mon canapé, je m'envellope dans ma couverture rouge.... jusqu'ici rien que du très banal.... La télé est allumée, le son pas très fort, je remonte la couverture au dessus de ma tête, comme un cocon, je me mets sur le coté, toute recroquevillée et je ferme les yeux... Au bout d'un moment, je m'endors.... La maison peut bien s'écrouler, le monde disparaitre, je ne m'en rendrais pas compte, je dors.... Les journées passent et disparaissent et petit à petit, je commence à disparaitre moi aussi.... Je deviens une sorte de zombie... Je dors, je mange, j'engloutis, je boulimise, je remplis le vide.... Entre 2 les choses se font mécaniquement, je ne m'en rends pas compte.... au bout d'un moment, je ne sais plus si j'ai fais, si je n'ai pas fais.... ce que je dois faire.... je flotte dans une sorte de brouillard, rien ne peux m'en faire sortir.... c'est comme si j'étais morte.... j'hiberne (été comme hiver....). Parfois, je prends ma plume et j'écris combien je suis malheureuse et ce que je donnerais pour ne plus être malheureuse et si je l'ai déjà donné, je cherche autre chose.... parceque quand ça va mal, autant que ça aille mal pour de vrai... donc chercher des choses qui vont faire que tout va aller encore plus mal.... Le serpent se mord la queue, la boucle est bouclée.... Quand j'ai touché le fond, je n'ai plus qu'à remonter, doucement, tout doucement.... petit à petit, je dors moins, les brumes se dégagent.... Je reprends contact avec l'extérieurJe peux me remettre à respirer, à vivre.... jusqu'à la prochaine fois....

 Parceque je sais qu'il y aura une prochaine fois....

Même si je m'évertue à me faire croire que cette fois ci, c'était la dernière.....

Mais pour l'instant tout va bien, le moral est au beau fixe, j'ai cousu hier soir, une petite matriochka, elle n'est pas fini mais se fait belle de fil en aiguille.... Donc, je vais bien tout va bien, je ne dors pas, je ne mange pas plus que ça.... et je passe la main à Céline-grain de voie et à Mouche .... faisez un tour chez elles, ça ne peut être que plus gaie!!!!!!



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aligali 13/11/2008 12:57

???????????????????????? MAIS c'est tout pareil que moi !!
bouffer, dormir, végéter, disparaître....
et finalement comme on se sent mieux après avoir touché le fond....

gavroche 13/11/2008 12:18

Roulé en boule...une position foetale...là ou rien ne pouvait nous arriver!!
bises!

sandrine 12/11/2008 15:16

mais c'est tres gai chez toi ouisque la couverture rouge n'est pas d'actualité
alors pourvu que ça dure

rafy 12/11/2008 07:50

merci pour ce partage...J'aime bcp te lire !!!

Lisel 12/11/2008 00:39

j'aime tes récits méticuleux et détaillés. Rien est oublié, tout est soigné, lissé !

Merci pour ce récit!